Chagrin

Oeuvre de Jerome Parker

Oeuvre de Jerome Parker

Couvrir son regard d’une brume perlée de noir,

Habillée par les mots hachés des hauts tourments,

Au centre de la souffrance radieuse de sa gloire,

Gravée à cœur à l’épice des souvenirs grelottants,

Rougissent les larmes aux creux des mains au soir,

Invitées au deuil journalier, la mort embaume l’existant,

Naissent les douleurs aux noms inconnus, sans foi, ni loi !

©Max-Louis MARCETTEAU 2015

Publicités

3 réflexions sur “Chagrin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s