Vieillesse

Karkonosze Mountains, Poland. Photo by Piotr Krzaczkowski

Karkonosze Mountains, Poland. Photo by Piotr Krzaczkowski

Le regard de la vieillesse s’étend dans les fibres du souvenir comme un livre

Aux quatre-vingts chapitres que la mémoire efface, parfois en des lignes trop légères !

Qui prendra un jour le temps de restaurer tous ces livres qui sont partis sur le givre

Du dernier hiver, si ce n’est nous, les plus jeunes, les plus aguerris, pour tenir, fiers,

Le crayon de l’histoire, de l’anecdote, du plaisir de partager, la joie ou la peine

Qui a parcouru les années de ces humains d’une génération qui sera à jamais raturée !

Prenons ce temps, prenons ces heures, prenons l’attention de prendre par la main la sereine

Grand-mère, le triste grand-père, écoutons, écrivons ces derniers Livres de notre Éternité !

©Max-Louis MARCETTEAU

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s