Vulnérable

Photo_Stefano_Niccolini

Photo_Stefano_Niccolini

Ce doigt se pose, là ! Endroit stratégique. Il appuie. Il pénètre.

Immobile, il reçoit une chaleur exquise. Il s’introduit, jusque là.

Applique une légère vibration, verticale. Il constate à ce traître

Emplacement qu’il est prisonnier de ces lèvres avides, oméga !

Elles serrent, lentement, à l’application d’entendre le cri panique

Du profiteur de l’aubaine de son ouverture tardive par ce manque

D’attention, qui résiste comme un poisson pris à l’hameçon chique

D’apparat et s’enivre à déguster une chair nouvelle dans sa calanque !

Cependant, une humidité inconnue s’étend sur sa paroi extensible.

Elle s’inonde malgré elle. Rien n’arrête l’exponentielle douceur violente

Qui grimpe sur toutes ses fibres agitées par un tourbillon irrésistible

Qu’elle ne sait pas nommer, qui chavire l’apparence de sa vie mourante !

Elle va sustenter ce membre jusqu’à plus soif, jusqu’au délire uvulaire !

Hélas ce doigt, par des tractions, des acrobaties, se retire soulagé !

Il est indemne ! Il n’avait pas supposé un seul instant qu’avec son air

De rien, son doigté pâmait une superbe et affolante ophiure, en vérité !

©Max-Louis MARCETTEAU

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s