Un couple lumineux

Oeuvre de Lorène Barioz

Oeuvre de Lorène Barioz

Le hibou de service, pris en flagrant délit

De fermer l’œil en ce jour de pleine Lune,

Fut condamné à ululer du lundi au samedi,

Au pied du nid de sa maîtresse d’infortune,

Son effraie, une berceuse d’antan, sur le dos !

Sa mélodie imposée fit dormir les mulots,

Souris et autres campagnols et ainsi l’éleva

Au rang de grand échassier devant la risée

D’une chouette compagnie et bien au-delà

De la campagne environnante, qu’il fut blasé !

Devenu vagabond, il rencontra un lampadaire,

Déclassé d’une zone urbaine, dans une cave,

Une nuit de grand froid, sous un ciel d’épaves,

Qui l’éclaira sur les affres de la vie routière !

Morale :

Les contraires s’attirent, c’est bien connu !

©Max-Louis MARCETTEAU

Publicités

Une réflexion sur “Un couple lumineux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s