Vertige accouplé

Oeuvre de Arkady Ostritsky

Oeuvre de Arkady Ostritsky

Ouvre les bras, prends ta folie,

Joue moi le sacre du printemps,

Frappe les tambours des cris,

Couche sur le papier ton sang,

Respire les océans à mon sel,

Éprouve la sensation d’aimer,

Remonte le fleuve à tire d’ailes,

Résiste moi,nuit aliénée de toi !

©Max-Louis MARCETTEAU

Publicités

4 réflexions sur “Vertige accouplé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s