L’écran s’allume …

Oeuvre de Roy Lichtenstein

Oeuvre de Roy Lichtenstein

Corps plastique,

Offert demi-nu,

Des yeux aspics,

Aspirent l’élue !

L’écran s’anime.

Ventouse du désir

Torture l’orgasme

A la chaude cire

De mille spasmes !

L’écran vacille.

Un cri, bref, tranché,

S’empale au silence

Du voyeur ligoté

Sur sa jouissance !

L’écran s’éteint.

Le désir s’efface,

La frustration jouit,

L’homme se masse,

Le sexe sur le néant . . . ennemi !

©Max-Louis MARCETTEAU

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s