Nuit dévergondée

Oeuvre de Henn Kim

Oeuvre de Henn Kim

A la nuit dévergondée d’un feu sacré,

Des envies d’interdits, les corps nacrés,

Goûtent le blanc des chairs ensorcelées ;

Pénètrent les roses intimes du chaos,

Soufflent les bougies d’un équinoxe,

S’épousent aux bacchanales en écho,

Fusionnent dans les bras des hétérodoxes !

A la nuit dévergondée d’un feu sacré,

Des existences franchissent, fascinées,

Le seuil d’un au-delà aux tabous exprimés !

©Max-Louis MARCETTEAU 2007

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s