Contaminé

Photo Catherine Hessling

Photo Catherine Hessling

Blog popinsetcris contrainte écriture (mots définitions)


Tu as toujours été saugrenue comme de la moutarde avec du camembert. Je crayonne pour la énième fois ton portrait, portrait robot de notre inconvenance. On se regarde de loin, parfois de près entre deux tables au café “Les Gazouillis” et puis… se traînent les doutes, les hésitations, les fausses déclarations sur la scène virtuelle de notre vie…

Je voudrais aujourd’hui t’offrir ce cadeau portrait bustier en noir et blanc crayonné au Faber, mais je reste sous perfusion de mon cinéma d’une mise en scène d’égoïste, et producteur talentueux de rien et c’est ma punition.

J’ai de l’amour en germe pour une épidémie mais es-tu porteuse ? J’ai cette envie de trancher le cordon de ma vie de célibataire et unir le salé en sucré de notre devenir.

Je viens de casser la mine de mon crayon 3B sur la pointe rose de ton volume 95C… Est-ce un signe ? Quel genre ? Bon ou mauvais ? Un énervement de la situation…

J’ai le crayonné facile comme la gâchette, mais là, d’un geste presque d’impuissance en cette violence souterraine qui éclate en plein jour, toute bête, je souhaite te quitter définitivement, sans un regard de trop, sans un regard de rétine désir, sans un regard d’un revenir possible, sans un regard de stoïcisme…

Je déchire, écorche, fends, lacère, le format A4, le possible sésame, je prends une grande enveloppe, et verse ce grammage de papier cendre à l’intérieur.

Et puis d’un mouvement irresponsable, je me lève, me dirige vers toi, la table à dix pas de là, et dépose sans ménagement l’enveloppe. Tu me regardes. Je baisse les yeux. Tu te lèves en poussant bruyamment ta chaise. Tu viens vers moi :

— Tu es mon chien fidèle… tu es à moi… complètement, me dit-elle et m’embrasse fougueusement…

© Max-Louis MARCETTEAU 2018

9 réflexions sur “Contaminé

  1. wawa le texte est très prenant très bien tournée !!Franchement bravo l’inspiration est la !On pourrais dire que c’est un poème mais c’est un texte 🙂 . ahah

    Aimé par 1 personne

  2. Bon jour,
    Oui, une texte particulier qu’on pourrait presque dire : prose poétique mais pas tout à fait 🙂 Vous avez le ressenti juste.
    Merci à vous de vos compliments.
    Max-Louis

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s