Postérieur a posteriore ratione

Sculpture de Bernini - Pluton enlevant Proserpine

Sculpture de Bernini – Pluton enlevant Proserpine

Blog popinsetcris contrainte écriture (mots définitions)


Tout est là, devant moi. Et je suis dans l’incapacité de pratiquer la pratique depuis… en fait, j’en sais strictement rien et je ne veux pas le savoir…

Si la fessée est une punition elle n’est pas pour moi mais pour une femme une inconnue, une égarée comme moi entre deux gares et un hôtel dont le bar avait ce visage vide de bouteilles pleines de regrets de n’être appréciées à l’alcoolémie de l’oubli de la solitude par des voyageurs aux privations d’une vie de rêve et de l’engueulade de l’être aimé.e qui s’inquiète comme une mère pour ses poussins, et des reproches salutaires qui nous font exister…

Bref, cette personne s’est prestement déculottée et s’est positionnée de telle manière à ce que je la fesse. Mais je ne suis pas un fesseur. Non, non. D’ailleurs, je suis un non-violent, pas comme mon patron qui est capable de balancer des outils dans l’atelier et chaud devant…

Je suis tout de même bien embêté au regard de ce fessier de rondeur et de fermeté… je suis en haut d’une gêne et d’une inexpérience. On peut s’attendre à tout avec une femme mais là, c’est bien la première fois que je me retrouve dans une situation de… fesses dont je ne sais résoudre le désir…

— « fichier »! dis-je en moi-même, car je m’interdis d’être grossier même avec… moi-même…

Et à ce moment précis j’ai une idée. Une vraie idée. La seule idée pour solutionner ce moment de vide entre moi et elle. Cette idée qui va nous unir dans cette chambre d’hôtel au Champagne triste, au lit défait sans ébat, aux volets clos de pudeur, aux regards des murs qui chuchotent les fragments de vies…

J’ai à portée de main un feutre noir, une aubaine, un hasard du hasard, une circonstance heureuse, bref, je vais réaliser un dessin sur chaque… fesse. Et pas n’importe lequel. Un moustique. Un gros moustique. Ainsi je peux à loisir m’envahir de la situation et occasionner l’occasion d’accomplir le désir de ma femme du moment…

— Alors, chéri tu te confesses ? Qu’est-ce que tu écris… mon pervers…?

© Max-Louis MARCETTEAU 2018

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s