Les écrivains se trépassent …

Photo - Robert De Niro

Photo – Robert De Niro

Défi de Lili littérartiste Poésie de l’aléatoire N°3 (projet d’une lycéenne, à
encourager, participer)


Les écrivains se trépassent de mot à mot

Défiants les éléments du langage du vif

Les lignes s’enrôlent de force liée au dos

Subissent la volonté du tyran de l’abusif

 

Et le monologue s’engage au « gueuloir »,

La respiration s’irradie, se déplie, se fuit,

Puis s’impose aux phrases sur le perchoir

De l’ambiance, s’émerveille ou se vomit

 

D’un seul élan à ne tenir sur les jambes

Du raisonnable s’efface le tiers, le quart

Si la totalité alors d’un effet tout flambe

Tout suffoque et à reprendre sans tard-

 

Dé les jeux du phrasé remoulinent d’ici

A là dans l’heure, le jour, un tiers ou quart

La semaine et le tout se refond du souci

Et ainsi va l’écriture en tenu de bagnard !

 

© Max-Louis MARCETTEAU 2018

 

 

12 réflexions sur “Les écrivains se trépassent …

  1. Pingback: bilan n°3 des poésies de l’aléatoire et mots du quatrième défi – LARMES DE SOLEIL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s