Ne décide pas qui veut

Oeuvre de Kiyotaka Hashimoto

Oeuvre de Kiyotaka Hashimoto

Blog popinsetcris contrainte écriture (mots définitions)


Il est neuf heures et je prends le chemin des Quatre Vies qui mène directement à la Forêt du Seuil. Une dernière promenade matinale.

Le soleil est levé, cyclope brumeux, j’entends firguloter à l’avance des premiers pas chaussée de brodequins, la dure réalité se déterre aux muscles citadins et les semelles piochent le terrain et les souffles criards s’éprennent à cajacter sur le paravent gauche de la lisière…

J’entends à miauler les efforts, à hennir les pensées… prisons. Mon dernier pèlerinage ne sera pas pour me cajoler… Je connais toute ma souffrance à glousser d’indécence, et je prie mortellement… à mon pas d’oraison, je me cause du souci et m’embarque lourdement sans espérance…

Je m’invite à cacarder, à résister… et à me tracer une ligne de sauvetage…

Alors, pourquoi je jase à m’affirmer mon échec et entreprendre l’impensable marche vers le néant ?

Je suis au seuil du Seuil. Il me faut l’ultime pas franchir sans réveiller le geai, gardien du lieu, mais, j’hésite, le pied d’appel en suspension à ma demande, je le retiens et puis… le repose en… arrière. Non, ce n’est pas aujourd’hui que je franchirais… il me reste encore une dernière vie à consommer…

— Mon ami, vous allez être gâté… vous l’oiseleur… me dit le geai, qui me surprend…
— Ah, oui ?
— Vous allez vivre en oiseau
— Quelle poisse…

© Max-Louis MARCETTEAU 2018

2 réflexions sur “Ne décide pas qui veut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s