Un espace-temps qui ne se dit pas

Photographie Nat Farbman - couple_bord_de_Seine - 1949

Photographie Nat Farbman – couple_bord_de_Seine – 1949

Blog popinsetcris contrainte écriture (mots définitions)


Il y a des aller et pas de retour. Le drame. Enfin, pas toujours, hein ? Non, c’est des aller simples mais il n’y a pas de retour simple … quoi que, si … un retour, c’est parfois compliqué au contraire d’un aller sur l’allée du changement par exemple et pas d’un aller d’exode autre exemple, c’est l’aller non-voulu, c’est la déperdition de l’aller et peut-être la mésaventure au bout de la route … une rature sur l’onde et pour soi une tombe dans un fossé … sans allant aller mourir dans l’indifférence à l’intérieur d’un chiffre édité dans un livre d’histoire ou un journal de région voire la disparition … l’aller calvaire que personne n’entend … c’est l’indifférence qui claironne …

Un aller-retour, Mon Amour ? J’attends ton retour. Il n’est pas tard. Non. Il est trop tard ? Même pas. Il est un espace-temps qui ne se dit pas, qui ne s’énonce pas, c’est néant de retour … et moi l’amant, je reste plié de la douleur de ton manque de retour … toujours, toujours, toujours …

© Max-Louis MARCETTEAU 2018/2019

Publicités

6 réflexions sur “Un espace-temps qui ne se dit pas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s