Un étrange sourire devant le monde

En vers et contre nous Iotop_2019

En vers et contre nous Iotop_2019

Le Marathon de la Nouvelle (merci à Sabrina de cette découverte)


— Elle était belle … et c’était tout. Non, elle avait autre chose : un étrange sourire devant le monde. D’ailleurs, ce sourire m’avait conquis comme un iceberg qui se réchauffait au changement climatique et fondait. Et oui, j’avais fondu carrément littéralement complément entièrement débilement … j’étais devant une merveille et donc je m’émerveillais … Elle m’avait accepté tel que j’étais avec mes défauts marqués et mes qualités nuancées … j’avais découvert que l’amour était aussi dans les étoiles de l’autre … et le « rêve n’est pas qu’une ombre » comme le dit Hamlet … ma vie avait pris la sixième dimension sans navette rien qu’avec le cœur et mon désert de célibataire a vu fleurir et naître une nouvelle source et remplacée l’océan marécageux de ma solitude qui se prenait pour éternelle est riait le soir devant mon miroir et qui de ce face à face je restais de marbre pour ne pas donner un relief à quoi s’agripper mais tous les soirs cette solitude me serrait le sentiment de ne pouvoir aimer et être aimé comme si je n’avais pas ce droit de trouver l’âme sœur la chaussure à mon pied ma moitié devenue ma seule raison de vivre encore au milieu de mes semblables qui de loin m’ignoraient et des proches qui me tenaient pour responsable de mon état de terre promise et que la jachère avait pris racine et je me sentais retenu par une laisse comme un animal qui voudrait découvrir un autre territoire qui avait la restriction par défaut … mais je l’avais rencontrée et depuis lors le pain avait un notre goût le café du matin un autre arôme le ciel avait un autre regard sur moi sur Nous … je n’étais pas heureux Nous n’étions pas heureux Nous étions bien très très bien … apaisés complices …

— Arrête ! Tu vois bien qu’elle ne peut plus t’entendre .. elle est complètement défigurée …
— … écrasée … oui, je vois …
— Cela ne sert à rien …
— Pour moi, elle était toute ma vie … pour toi, elle n’est qu’une poupée gonflable.

© Max-Louis MARCETTEAU 2019

4 réflexions sur “Un étrange sourire devant le monde

    • Bon jour,
      Vrai 🙂
      En fait, ce n’est pas la première fois que j’écris sur des poupées gonflables et la relation avec un être humain … 🙂
      Merci de votre compliment et passage et mots …
      Max-Louis

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s