Un délire post-humain ?

Arbre_nantes_Iotop_2018

Arbre_nantes_Iotop_2018

Des mots, une histoire : récolte 27


… et je remonte le boulevard des Invalides. Il est vingt-trois * vingt-deux. Je passe devant le lycée Victor Duruy, nom d’un illustre inconnu mais dont je sais de source autorisée qu’il était un cancre devenu ministre. Comme quoi cette dualité se marie à merveille et de constater la définition de la  » réussite : accession au dernier poste, c’est-à-dire au niveau d’incompétence,” du père Malraux, une pointure, mais bon il ne doit plus chausser l’espoir de revenir si ce n’est à la rencontre avec qui vous savez et je retiens de lui ce discours sur Moulin (pas le commissaire) un jour de décembre avec cette force de voix presque d’outre-tombe que le temps lui-même avait ses moments de tremblements qui ne laissent pas de marbre même pour une mise au Panthéon… quand non loin de là une auréole me fait un signe, parmi d’autres qui circulent en double alignement sur la partie dédiée à l’évocation, un dénommé Roger Jaudoux mort pour la France à 24 ans en l’été 1944 …

Je m’interromps … aussi incroyable que l’impossible existe, je vois traverser sur ce boulevard, devant mes yeux, un kangourou, oui, un kangourou … je note l’heure en mémoire neuronale … est-ce une hallucination transcendantale, une bizarrerie quantique, un éblouissement austral, un délire post-humain ?

Et bien sûr, pas de témoin si ce n’est des étincelles qui crépitent en farandoles à cet instant dans les arbres secoués par d’autres spasmes internes défiants la théorie du chaos quand un autre phénomène inattendu m’étonne par le simple fait qu’il ait disparu depuis quelques décennies : le pique-assiette.

Oui, je sais … que vient faire ce phénomène dans ce contexte ? Eh bien, je vous le demande ? Ces vestiges d’un temps  » … que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître … » détroussaient les auréoles naïves de quelques pétaoctets de mémoire encore vive pour les revendre à des pro-humanoïdes dissociés …

Je me débranche … le défi annoncé par mon employeur ne sera pas … mon voyage inter-connecté pour touristes vers la planète Terre est un échec …

© Max-Louis MARCETTEAU 2019

31 réflexions sur “Un délire post-humain ?

    • Bon jour,
      Oui, il faudrait que je trouve un producteur.rice … 🙂 N’empêche que j’adore les courts métrages Lors des Utopiales, il y a des sessions ce courts … ils manquent vraiment dans les salles de cinés.
      Merci de ton passage, mots et compliment 🙂
      Max-Louis

      Aimé par 2 personnes

  1. C’est mahtématique la société du mérite génère automatiquement des organisations d’incompétents. Et c’est tant mieux. L’inverse voudrait dire que les incompétents ne trouveraient jamais de place.

    Cela dit on peut imaginer des organisations tissées plutot que construites… horizontales plutot que verticales quoi.

    Aimé par 1 personne

    • Bon jour,
      Être conscience du rôle des incompétents et les virer c’est aussi faire preuve de civisme … et s’ILS ne trouvent pas de place, par effet naturel ILS disparaîtraient.
      Je pensais à cette construction matricielle qui divisent et fait couler des entreprises publics et privés alors que la traditionnelles conserve une efficacité déjà prouvée … bref, l’aspect horizontal c’est la démocratie dans l’entreprise … ça fonctionne ? (si tout le monde met son grain sel … 🙂 )
      Merci de tes mots, passage 🙂
      Max-Louis

      Aimé par 2 personnes

    • Bon jour Laurence,
      Une suite ? Diantre … euh … je vais réfléchir … 🙂
      (C’est une photo prise juste au-dessus d’un lampadaire en automne sur la place Dobrée à côté du Musée Dobrée à Nantes) 🙂
      Merci de ton passage, compliments et mots 🙂
      Max-Louis

      Aimé par 1 personne

  2. Pingback: La dualité du hasard – Olivia Billington

  3. Un délire post humain? peut-être bien mais
     » aussi incroyable que l’impossible existe, je vois traverser sur ce boulevard, devant mes yeux, un kangourou » oui oui un Grand Homme en slip kangourou. Le slip français , jeune entreprise a donc un grand avenir?

    Aimé par 1 personne

    • Bon jour,
      J’ai bien à ce commentaire lol … en fait, je ris, je ris mais je ne suis point informé sur ce cas atypique quoi que tout à fait indispensable … quoi que … 🙂
      Merci de vos mots, passage et sourire 🙂
      Max-Louis

      J'aime

    • Chère Marlabis, bon jour, 🙂
      Effectivement… c’est inattendu 🙂 J’ai quand même cette impression étrange qu’il se passe d’étranges choses sur ce boulevard … il faudrait que st François-Xavier qui est à deux pas se penche sur la question possiblement … 🙂
      Merci de vos mots et passage 🙂
      Max-Louis

      Aimé par 2 personnes

  4. Quel beau texte amusant et bien cisselé… Je me suis surprise à rigoler en imaginant le kangourou et le gestionnaire incompétent sur ce boulevard. Le bon vieux principe de Peter est ici présenté de manière originale et créative. Belle référence à Aznavour aussi. Un plaisir de te lire Max-Louis. -Dominique

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s