D’un éther a la rondeur de mon aimée – 2/12

Nicolas-François Gromort 02 1837

Nicolas-François Gromort 02 1837

Agenda Ironique Avril   (en 12 épisodes) – Pour la lecture des 12 épisodes déjà écrits le lien ICI

Les illustrations de Nicolas François Gromort (Fondeur en caractères, actif à Paris vers 1830)


2/12

François, bien avant Le Penseur

— Je suis et je reste. Je suis et je peste. Je suis et j’attends. Je suis… qui suis-je qu’une pensée évanescente qui s’accroche comme toi végétal imparfait et sympathique à la nature de mon état ? Tu ne pleures pas ta sève, toi. Tandis que moi… tandis que moi, je suis assis sur l’indifférence du monde, dépossédé de mes actions et planté par mes générations précédentes à pousser les autres vers une même terre qui nous enterrent comme une offrande presque un terreau de souvenirs… je suis un chant une ballade …

« … La pluie nous a lessivés et lavés
Et le soleil desséchés et noircis ;
Pies, corbeaux nous ont les yeux crevés,
Et arraché la barbe et les sourcils
Jamais nul temps nous ne sommes assis ;
De-ci de-là, comme le vent varie,
À son plaisir sans cesser nous charrie… » (François Villon)

— Je suis et je reste. Je suis et je peste. Je suis et j’attends. J’offense mes ancêtres et pose mes conditions sur mon devenir à l’alchimie de renaître autrement dans le pourtour d’un éther à la rondeur de mon aimée possédée de la prière de s’évader de ses maîtres qui tiennent lois et bourses et morales douteuses à l’usure et l’avarice et Dieu m’entende si je mens à la hauteur de ses yeux qu’il m’aveugle de son intransigeance et miséricorde… le temps me pince la gorge et m’étouffe de son requiem…

© Max-Louis MARCETTEAU 2020

9 réflexions sur “D’un éther a la rondeur de mon aimée – 2/12

  1. quel est ce cri de détresse ? et qu’il est bien exprimé Max-Louis ! L’ironie de l’Agenda s’efface devant la puissance des mots…
    Mon côté optimiste a fais ressurgir de ma mémoire un requiem peu conventionnel…. celui que nous chante Alma. Même si elle ne fait pas partie de ton répertoire, accorde-lui quelques minutes de légèreté

    Aimé par 1 personne

    • Bon jour,
      En fait, c’est l’image qui m’inspire … tout simplement … 🙂 après, j’ai posé quelques mots.
      Il est vrai que je ne connais pas cette artiste. J’ai écouté avec attention les paroles … il y a comme un fatalisme fleurissant … alors aimons-nous dit la chanson 🙂
      Merci de tes mots, compliment et partage 🙂
      Max-Louis

      Aimé par 1 personne

  2. Aménité, Iotop,
    Requiem pour un auteur, Mozart le savait bien, lui, quand il a composé le sien…
    Et si écrire équivaut à mourir un peu, nombre d’entre nous est déjà six pieds sous les Asters.
    Ce matin, ma harpe a composé un entrefilet. C’est un peu comme une entrecôte mais sans la viande.
    Je requieme beaucoup ce deuxième épisode. Qui m’a fait penser à « Pince-temps et pince-peste sont dans un bateau », ce qui donne avec l’accent hongrois, « passe-temps et passe-peste sont dans un égo », c’est complètement miséricordé par les cheveux mais tant pis, j’envoie à l’édition.
    Bien beau souffle de printemps pour cette belle journée, Max-Louis.

    Aimé par 1 personne

    • Bon Jour Jo
      Ah le Requiem de Mozart … vous touchez là une corde sensible. Je l’ai écouté à l’église de la Madeleine … ce jour-là j’étais un tantinet malade et je peux vous assurer qu’il y a comme une résonance toute particulière dont l’âme est taraudée à l’intérieure … je n’ai pas les mots … il faut le vivre, n’est-ce pas …
      Quoi qu’il en soit je goûte avec ce plaisir tes mots du jeune matin qui se lève avec tout l’entrain (sans le billet composté) de percevoir entre les persiennes de bois rose et bleu les rayons audacieux d’un soleil titanesque (même de loin) ta « harpe » qui sillonne à tour de bras (de cordes) la ligne ferroviaire genre « entrecôte mais sans la viande » dans le jardin fleuri nommé « entrefilet » …
      Max-Louis Iotopé aux Asters : => A voir Harpe matin

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s