Paul Asthi-Caux – Artiste peintre

Pieter Bruegel La chute d Icare 1595 1600

Pieter Bruegel La chute d Icare 1595 1600

Agenda Ironique Avril 


(Cliquez sur l’image pour y voir mieux, ou mieux voir ou bien lire)

Paul Asthi-Caux

Paul Asthi-Caux

30 réflexions sur “Paul Asthi-Caux – Artiste peintre

  1. Je suis impressionnée ! on s’y croirait Max-Louis !!! bravo !
    Rs-tu sûr de n’avoir jamais été critique d’Art ? ou dans une autre vie ?
    ce mois-ci je passe la main, mes neurones ont besoin d’une pause……….. c’est avec d’autant plus de délice que je lirai toutes vos créations. Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  2. Quel artiste ce Paul Asthi-Caux ! Telle volupté n’eut plus été vue dans la cour de Ray-Craie ni Des-Grant ! Merci, cela m’a fait beaucoup sourire, j’aime la folie qui se dessine dans cette présentation. En tout cas, c’est ce que j’y ai vu, qu’est-ce à en déduire 😉 ? Belle journée, Sabrina.

    Aimé par 1 personne

    • Bon jour Sabrina,
      Quelle cour ! Diantre … 🙂
      A part ça, Il est vrai que je me moque d’une certaine intelligentsia qui sait mieux que le commun des mortels … mais dont celle-ci a le ressenti possiblement plus aigu sans rallonger dans une texture intellectuelle … 🙂 (en voici pour la déduction).
      Donc effectivement à prendre au dixième degré … 🙂
      Merci de tes mots et passage.
      Max-Louis

      J'aime

  3. Pingback: Des Arts et Des Mots

  4. Pingback: Tous[se] au musée (agenda ironique de mai) – Carnets Paresseux

  5. Max-Louis, tu nous as Asthi-Cauthé une dimension de l’art tout à fait singulière, qui me laisse comme deux ronds de flan sur le tire-larigot de la profondeur de l’oeuvre. J’en reste babathe. Sonnée. Qu’est-ce que ç’aurait été si tu avais abordé la question du deuxième palier…
    C’est décidé, ce sera sur tes lignes que j’irai fixer mon vote. La révolution de la culotte à l’envers du bon roi Drauma D’air, keskeçébô !

    Aimé par 1 personne

    • Bon jour Jo,
      J’aime tes commentaires de bel ivoire 🙂 Effectivement si j’avais « abordé la question du deuxième palier » le degré du discours aurait possiblement dévié sur une autre vue du tableau entre soc et l’astrolabe en compagnie aimante de la boussole de la compréhension tout en tenant la barre pour gouverner au plus juste la ligne de flottaison sans brasse coulée et débord les mots dignement posés … mais en fait, si tout reste à écrire sur ce fabuleux tableau ma compétence de critique s’arrête avant tout là, car je n’oublie pas mes origines de … contemplatif. 🙂
      Max-Louis fait d’eau pour l’ancre

      Aimé par 1 personne

  6. J’ai particulièrement aimé la première phrase, qui à elle seule mène à la compréhension philosophique, voire métaphysique ! Décidément tu uses parfaitement de mots sur l’art de bien dire l’incompréhensible. C’est certain, sans la critique ce tableau perdrait de sa valeur 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s