L’accusateur destin t’a condamnée

Film LILITH -1964 – Jean Seberg

Blog Antiblue06 : défi septembre


Bord de l’imbuvable
Lèvres s’ouvrent aux caresses
La soumission

Épitaphe de mon H ma drogue gravée sur le sable de la plage … il y a quelques jours l’accusateur destin t’a condamnée… j’ai tracé sur le sable défiant le temps entre l’impermanence et la permanence un no man’s land qui ne dit pas son nom …

Je veux mettre les points sur les I au fameux destin qui s’étend s’éprend s’en prend et prend … et traîne avec le vent girouette et le mauvais garçon nommé hasard qui ne s’émeut pas d’un parcours trop tôt cisaillé …

Je vais ainsi rouler les R par vibration de message à l’appel d’une partie de l’indécence de la Vie qui se moque de la voie prise et de celle de la voix éprise qui d’un sanglot se bloque sur l’aiguillage d’un cœur brisé …

Je sais que je suis en train de tourner en rond dans l’O d’un lasso tel l’indécis devant une belle pomme à croquer là sur la table de l’envie bellement juteuse à la vue de sa forme tellement à en mordre la chair à la fois tendre et ferme au désir … poison …

Et puis je me retiens aux mors de l’amour à la N de mes remords qui me brassent vers les vagues de mes larmes diluées au cœur de l’acide de mon mouchoir à carreaux brisés me griffent l’âme en zigzagues …

Alors je retourne sur mes pas et je lance mon unique D sur la plage de mon amour à déchiffrer le pourquoi de ta mort sur le rebord de la fenêtre défigurée d’un paysage déchiré par mon incompréhension de toi …

Et j’entends le grondement d’une ELLE un spectre qui dessine sur les flots un tsunami de mots qui s’abat sur mon égoïsme et me rappelle ma promesse de tenir une bougie allumée d’Amour jusqu’à mon dernier souffle …

Toi mon Amour entre bleu ciel et azur océan …mon Hirondelle.

© Max-Louis MARCETTEAU 2020

13 réflexions sur “L’accusateur destin t’a condamnée

  1. Wouahou ! Impressionnant ! Un beau travail poétique et une façon astucieuse de placer l’hirondelle…
    Merci d’avoir jouer avec nous! 🙂
    Je rappelle pour ta gouverne qu’il faut utiliser les 2 mots proposés : un concret, un abstrait (cette fois ci « hirondelle » et « hargne » ).
    Le prochain rendez vous est le 20 octobre avec Vonette qui nous propose les mots « Iceberg » et « Insouciance ».
    A bientôt peut-être !

    Aimé par 3 personnes

    • Bon jour,
      Effectivement, j’avais vu le mot « hargne » … mais j’ai un tantinet remplacé par : haine … 🙂 je reconnais ma faute …
      Merci pour ton passage, compliment et mots 🙂
      Max-Louis

      J'aime

  2. Waouhhhh….. !!!!!
    Et maintenant je comprends mieux votre/ton commentaire sur un autre blog hier. Mais Max-Louis…. je te/vous jure que je n’ai pas vu ceci jusqu’à maintenant… et c’est vraiment, vraiment, spectaculaire. Excuse/z mon français
    qui est une langue
    secondaire.
    C’est un vol des mots. Ce texte est tellement beau.
    Avec plaisir de te/vous lire ici et maintenant,
    Amitiés, et bonne soirée.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s