Une voix posée sur un écho de montagne

Bâtiment photographie Iotop 2020

Blog oulimots contrainte écriture


Je viens de franchir un cap (il n’est pas vert, ni d’espérance). Nuit noire d’été et peur bleue. Un feu rouge à ma gauche. Je marche au-delà de ma nuit blanche. Je viens de traverser la ligne jaune de mon destin. Ici, rue Magenta. Le trottoir fait une vague. Je tousse. Paris comme un fond d’estomac. Je vomis. Rien de bien méchant. Les bières me font pisser au pied de mon néant et le lampadaire approuve en des clignotements intempestifs. Tout est là. Ma vie ne se retourne pas. Je suis né à Lorient, je vagabonde dans la capitale … les odeurs de la misère sont les mêmes.

Il me semble que je lévite au-dessus d’une voiture.

Une église. Saint-Laurent. Cause à effet ? Je suis devenu un saint ? Je suis navigateur, boussole déboussolée, toute vie est insalubre et l’on passe son temps à se nettoyer ou pas. Se laver l’intérieur, je n’ai que mon whisky. Mes pas sont onduleux, mes jambes dépossédées de la gravité, mes yeux déambulent dans mes orbites molles, mes cheveux se hérissent, se mettent en boules difforment, l’intérieur de mon ventre est un sauna effervescent … et puis tout vibre en moi tel un orgasme incontrôlé, le merveilleux me possède totalement, entièrement … je hurle à la damnation …

— Avez-vous un briquet pour m’allumer ?

Une voix posée sur un écho de montagne me fait sursauter.

— Qu’est-ce que c’est ?
— Je suis la Bougie des Marais …
— Une Bougie ? … des Marais ? …
— Oui, tout à fait.
— Je … je crois …
— Ne bougez pas.
— Oui … c’est ça…

A présent, je vois une bougie scintiller qui se dandine devant moi. Je me dis que nous sommes bien allumés tous les deux.

— Ohé Ohé ? Eh Eh ? Monsieur ?
— C’est … c’est vous la bougie ?
— Non, non, je suis un sauveteur, il y a eu un séisme…

© Max-Louis MARCETTEAU 2020

18 réflexions sur “Une voix posée sur un écho de montagne

  1. et bien quel joli délire dis donc 😊
    lors du dernier tremblement de terre ( presque force 5 ) vécu en 2014 en Ubaye ( O4 ) je n’ai vu que les murs bouger et entendu un terrible grondement sous mes pieds sans trop boire avant … mais surtout après …
    Merci pour cet épisode fantastique Max-Louis !

    Aimé par 1 personne

    • Bon jour Juliette,
      Effectivement, force 5 ce n’est pas rien… j’ai connu quelques tremblements, modestes, il est vrai … Vendée et Pyrénées… y a un certain temps …
      Merci de tes mots, passage et compliment 🙂
      Max-Louis

      Aimé par 1 personne

    • Bon jour,
      Oui, c’est vrai … il me faudrait plusieurs page A4 à encrer pour expliquer ce texte …
      Cette photo d’un bâtiment en construction a été prise sur l’île Beaulieu à Nantes.
      Merci de vos mots, passage et compliment 🙂
      Max-Louis

      Aimé par 1 personne

  2. Où il est aussi question de sauvetage… Un sauvetage haut en couleurs et fort de relents d’alcool, une gueule de bois sous les décombres… Et soudain la lumière, vacillante, certes, mais bienveillante… Ouf, séisme du verbe, sauvé par les mots… Merci Max-Louis pour cette lecture pleine d’aventures…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s