Une belle lumière codée soleil du matin

Agenda Ironique Janvier 2021


Il est 17/h/07. Je consulte ma liste de mes courses :

1) Un Pain à l’Épicae à point
2) Un trois-tiers de Débleurre à la Plolette
3) Une carlte billate
4) Un gloutbile bien vert
5) Trois juhloites pour le potage
6) Une voufloute
7) Un quart dupdelpite

Je vais essayer de retenir cette liste dans mes quelques neurones encore valides. Pas simple. Je suis surveillé. On est surveillé … tous épiés, espionnés, pistés, inspectés, guettés… les qualificatifs ne manquent pas. La liberté est surveillée dans toutes les villes et on nous fait croire que c’est pour notre sécurité. La sécurité de qui ? De Perlimpinpin ou des Sept Nains ?

Si j’arrive à apprendre cette liste, j’ai de quoi participer à la compétition clandestine des Alaxes qui a lieu dans un tiers de la semaine trois quarts et possiblement remporter une délivrance vers le monde des Limeurs. Bien sûr, tout cela est contraire à la Loi du Grand Tout qui nous guide dans nos décisions même les plus minimes et intimes …

Pour retenir cette liste, je vais me déconnecter du Système Primaire par le procédé Miroir, mis au point par la célèbre hackeuse Duananïs surnommée la Baigneuse. Ce procédé permet de délocaliser les nanocorrecteurs intégrés sur des points centraux du tronc cérébral et de les dupliquer pour les enfermer dans la partie profonde du cervelet. Il y a un risque : se griller totalement le cerveau par échauffement ionique dû à ces fameux nanos. Donc, il y a un temps limite avant de finir en légume (et pas dans l’assiette).

Le jour du dilun, je me suis déconnecté trois fois deux tiers de moitié pleine pour m’instruire de ma liste. Le dimar, un peu plus sans plus. Le dicreme j’ai fait une pause. Le dijeu j’ai augmenté ma déconnexion d’un plein demi-tiers cinq quarts de moitié et le divendre j’ai osé une part entière en deux fois trois quarts. De fait le disame repos et le dimanche je pouvais réciter sans une seule erreur la liste. Je suis heureux comme un poisson dans l’eau.

Cette première étape acquise, même difficile, il faut un passeur pour entrer en ville, incognito. Il est bien entendu qu’aucun déplacement physique n’est possible à ce stade. Tout cela se passe bien sûr dans le virtuel lié à d’autres connexions diplupolaires. Je le souligne au cas où il y aurait des candidats potentiels qui me lisent.

Aussi, je vais me faire aider par Onésime, le Passeur, l’idéal et l’incontournable, pour arriver à destination. Son prix : un déjacutoire fabriqué avec une amphibole commune. Celui-ci récupéré sur une vente en digit sur une ancienne station orbitale désaffectée et cédée à un consortium.

A la première du quart du dixième, Onésime m’embarque virtuellement dans son véhicule deux places demi-lunes au pied d’un réverbère irradiant une belle lumière codée soleil du matin ce qui me fait sourire, car je sais qu’à cet instant précis, je suis un clandestin … gagnant …

© Max-Louis MARCETTEAU 2021

17 réflexions sur “Une belle lumière codée soleil du matin

  1. C’est sûr que tu es gagnant ! déjà par le style dont je ne sais si c’est du Huxley ou de l’Asimov ! Il est content Onesime parce que, comme tu le sais, il a des racines provençales et a retrouvé les jours de la semaine tels qu’il les aime… sauf Dimecre qui se dit autrement dans cette expédition un peu folle. Mais il s’applique à tenir l’amphibole au top pour ne pas pataflouter votre véhicule, il faut parvenir au bout de la mission !
    Bonne journée Max-Louis 😀

    Aimé par 4 personnes

  2. Bravo Max Louis ! Défi relevé. Nous voilà encore une une fois attrapés au lasso de votre originalité. 👏👏👏
    Et puis, ce mois-ci,, je suis heureuse de retrouver Onesime dans chaque récit de l’AI.
    Toute belle journée à vous. A bientôt, au plaisir de vous lire.

    Aimé par 2 personnes

  3. Bonsoir Max-Louis,
    Ne sachant comment exprimer l’immense admiration roulée de rire à la main sous les aisselles ressentie à la lecture de cette nouvelle embarquée clandestine sur la planète onésimée par tes soins, j’avoue avoir procrastiné longuement avant d’envisager iotopiquement et luciclopédiquement une formulation à la mesure d’une telle performance. C’est donc écrasée d’adoraginalité que le spasmorire me saisit aux tripes et à la lecture d’une liste des commissions dont je ne compris pourtant pas un seul article tout en comprenant parfaitement la hauteur de l’importance du parcoeurisme le plus essentiel.
    En te souhaitant une excellente participation à cette Alaxe sus-citée nota bene d

    Aimé par 2 personnes

    • Bon jour Jo,
      Diantre ! Voilà qui me laisse sur le parvis de la subjugation comme transporté par la divine sensibilité de ton discours …
      Merci de tes mots, passage et compliments 🙂
      Bonne journée toute en Soleil 🙂
      Max-Louis

      Aimé par 1 personne

  4. Époustouflée je suis! Je suis sciée et du coup les bras m’en tombent 🙂
    Il va me falloir le temps de me relever de l’effet coup de poing de ce texte surréaliste. Mais, comme disait Magritte, peut-être que ceci n’est pas une histoire mais correspond à une certaine réalité…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s