Tu es perméable comme le beignet dans la friture

Photographie Iotop 2021- Oudon

Blog Émilie : récolte 21.03


Annulation ?
— Eh oui …
— Je m’élève contre …
— Confrontation ?
— Frustration !
— Alors, organise avec toi-même ton carnaval.
— Pour masquer ma frustration ?
— Non. Pour te mettre hors d’atteinte de ce monde.
— Hors d’atteinte de quoi ?
— De l’effervescence mondiale… du demain entre deux eaux (et pas le village des Vosges) …
— Tout est à brûler !
— Au contraire, tout semble se reconfigurer !
— Que m’importe, l’angoisse me conseille fortement, me presse le ciboulot, et son jus m’empoisonne.
— Tu es perméable comme le beignet dans la friture… à boire trop de médias toxiques, voilà où tu en es …
— C’est vrai… je dois stopper ces avalanches de morts, de complots, de conflits, de menaces, de statistiques, de guerres …
— Et toute la bêtise faite homme
— Et femme
— Aussi !
— Bon, je vais accueillir aujourd’hui mon nouveau moral tout neuf !
— Excellent !
— C’est fou comme tu me fais du bien ! Tu sais ça ?
— Euh … oui … bon …
— Tu me revigores … tu sais oser me bousculer … et j’aime ça …
— Bon, arrête ton char
— Tu es ma couleur de vie ! Tu sais ça ? Mon Amour !
— Je n’aime pas les compliments, c’est moi qui vais avoir le moral en dessous de la ligne de flottaison…
— Et si je t’apportais réconfort, là, maintenant ?
— Qu’est-ce ?
— Goujat ! Regarde ! Cette belle culture du bon de toi en récompense … viens à moi, prends moi, maintenant, de corps… en ton carnaval !

© Max-Louis MARCETTEAU 2021

15 réflexions sur “Tu es perméable comme le beignet dans la friture

    • Bon jour Jo,
      Je peux dire que tout baigne par ce beau soleil matinal et Venise se gondole dans un bain bien mérité … 🙂
      Je note cependant dans ton commentaire, trois mots qui se succèdent étrangement : tombe, mourir et cendres … « c’est pas un peu » une scène sépulcrale « tout ça » ? 🙂
      Bonne journée tout en Soleil.
      Max-Louis posé en tartine beurrée de confiture 🙂

      Aimé par 1 personne

  1. De la folie feinte ou réelle !? tout est permis sous un déguisement et masque de Carnaval 😉 D’autant qu’on n’est même pas sûr de connaître la personne à qui on s’adresse… et le geste qu’on a, de secouer le beignet de son sucre pour le laisser tomber sur ceux qui restent dans le panier…

    Aimé par 2 personnes

    • Bon jour Pat,
      Et oui, on ne sait pas à quel moment la folie de la raison fait franchissement ! Nous en sommes de cette société tout ainsi… et c’est bien ce qui est déboussolant …
      Merci de tes mots, passage et compliment 🙂
      Bonne journée
      Max-Louis

      Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Les Plumes Chez Emilie 21.03- Les textes | LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

  3. Ah ça remue la boue, elle ne sera pas sarcophage celle-ci. Boue du mal-vivre et du mal-être du moment. Tenir bon tient de l’exploit, le moral accuse des hauts et des bas, ça fait débat et ça fait du bien. Bon courage, Max-Louis

    Aimé par 1 personne

    • Bon jour Florence,
      Effectivement, la vie nous porte comme une vague et nous devons tenir la tête hors de l’eau le plus longtemps possible …
      Merci à vous de vos mots et passage 🙂
      Max-Louis

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s