L’Impériale fait Street à tous les coups

Livre de Louis Enault 1876 – Londres – Gravure Gustave Doré – Encombrement

Blog : Éveil & Vous – Éditions (Challenge du 1er au 28 février)


D’un pas à un autre à l’Impériale fait Street à tous les coups du Crosby Hall au bar à huîtres de Lynn à Fleet Street que voyageurs parisiens aux travailleurs à huit shillings la semaine vibrent sur les pavés aux sabots des chevaux par voix des conducteurs qui ne sont pas chafouins … dans les bus.

© Max-Louis MARCETTEAU 2021

8 réflexions sur “L’Impériale fait Street à tous les coups

  1. Bonjour Max-Louis,
    Une rue qui émet l’impériale espérance de paver les huîtres perlières de trésors à venir. Un syndrome de méta-carpe, assurément ! En hébreu, qui se traduirait par : c’est excellent !
    Belle journée à vous.
    Jobougon, une admiratrice fervente de ce style littéraire peu commun.

    Aimé par 1 personne

    • Bon jour Jo,
      La rue a ses entrées goudronnée des transports en commun et ce commun fait communauté d’un effet d’être ensemble ainsi ce milieu favorable fait corps (en tout bien tout honneur) par une seule unité dans une même direction et une seule loi : celle d’arriver à destination …
      Bref, je m’égare (pas routière) et vous remercie sensiblement de vos mots…
      Max-Louis Tout en Un (presque complet)

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s