L’espoir se consomme frais

Moon over Andromeda – Adam Block and Tim Puckett

Challenge Lune et des participants


07

…l’espoir se consomme frais même et surtout en compagnie de la Mer du Froid qui s’étend plus que de raison sur toutes les latitudes de l’humeur constate le moi-même en reflet de regard sur la lunette arrière de la navette …

© Max-Louis MARCETTEAU 2021

17 réflexions sur “L’espoir se consomme frais

  1. Si les humeurs éternuent, Max-Louis, il ne faudra pas s’en étonner. Le coup de froid gagnerait probablement à être réglé en montant le thermostat de la chaudière platonicienne située au sud du caractère sombre de la mer du froid et au nord de son plus vieux caractère lunaire.
    Mais je suppose que les lunettes de la navette sont dans la lune. Elles n’ont pas encore pensé à monter le chauffage en demandant au soleil de pousser sa flamme jusqu’au bouton d’accommodation.
    Je te reflète une belle journée solaire Max-Louis, ainsi qu’une admiration sans borne pour ce qui concerne la visite lunatique que tu nous proposes à travers ton écriture toute embarquée d’arrière-impact.

    Aimé par 2 personnes

    • Bon jour Jo,
      Au caractère me fait penser par truchement à «Les caractères» d’un La Bruyère dont il consacre un fameux chapitre des femmes mais je ne vais pas te taquiner sur ce sujet et que ton humeur prenne froid au-delà du bonnet réglementaire de l’esquimaude qui n’est pas de bâtonnet et qui aime se mirer (à pas confondre avec la défunte station MIR) devant sa glace en peau naturelle chaudement recommandé par les nations naturistes de bonne figures mais pas que …
      Bref, le propos sur le «thermostat de la chaudière platonicienne» me fait déclic car je suis un technicien hors pair sur le sujet … du thermostatique ce qui peut paraître tout à fait inattendu et je le concède volontiers devant la lampe lunaire plein feu sur un Mer du Froid qui des yeux en n’ont pas moins froids devant le réchauffement de mon auguste personne qui n’interpelle d’ailleurs aucune remarque …
      Max-Louis en débordement de temps sur l’horloge spiralé au chocolat te fait bises chocolatées 🙂

      Aimé par 2 personnes

  2. Dis, revenons nager sur cette Mer du Froid puisque sa vague est là
    Dis, presqu’Utopie l’a dit, l’espoir se consomme frais
    Dis, L’un sans dit, qui m’aime à lune
    Laisse fée vriller, briller sans être inopportune
    D’ac ?

    🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s