Rejoindre la Mer des Pluies pour se rincer de réalité…

Photographie Adrian Borda – Ladybug Descent

Challenge Lune et des participants


10

… exoplanète pour un moment de vacances à humer si «l’herbe est toujours plus verte ailleurs» et reprendre le space-eternity en bermuda aluminium et blazer digitalisé à fonction électronégativité et rejoindre la Mer des Pluies pour se rincer de réalité …

© Max-Louis MARCETTEAU 2021

24 réflexions sur “Rejoindre la Mer des Pluies pour se rincer de réalité…

  1. connaissais pas l’amer des pluies, seulement leur acidité nouvelle, ça fait rêver la lune. On se demande bien ce qui l’aura ainsi heurtée à l’oblique sans pour autant la détourner de sa routine, à moins que ce ne soit tout le contraire. En prenant du plomb dans l’aile, comme dans la cervelle on finit peut-être par se résoudre à rester sur une orbite … oh oh l’amarrée et la marée s’expliqueraient-elles soudain ? 😉

    Aimé par 1 personne

    • Re bon jour Patrick,
      Le voyage fait rêver mais peu de voyageurs à l’embarquement peut-être justement trop bien amarrés aux marées cycliques (pléonasme) d’une vie qui s’orbite jusqu’à écrasement par une pluie de souvenirs qui s’évaporent dans l’atmosphère du néant …
      Alors, effectivement tout se tient : amarrer et marées 🙂
      Merci de tes mots et passage 🙂
      Max-Louis

      J'aime

  2. « Coléoptons pour amerrir en essuie-glace jusqu’à fleurissement complet de cette mer réhydratante de bienfaits ». Selon les astronomes historiens en culottes courtes, (à l’époque la mode était aux bermudas aluminium, ton rétro est juste), Hevelius, du haut du mât de Caucase, aluna du 17 sur cette première phrase.
    La deuxième phase viendrait juste après la première, une fois mesuré l’angle d’incidence.
    Sur ce, je vais aller me rincer la dalle d’une bonne tisane de thym frais.
    Reçois mon amical fanatisme du jour, Max-Louis, devant la collection d’eau douce de toutes ces mers éclairées de lumière.

    Aimé par 1 personne

    • Re bon jour Jo,
      Bel amerrissage d’alunissage qu’il faudrait polliniser dans les toutes les contrées par l’onde des longitudes lunaires aux visiteurs terrestres à l’œilleton de la lunette hardi intrépide voire imprudent téméraire et au commandement de la comète flamboyante et mathématirieuse embarquée tout de go sur la coccinelle pour un voyage à la Johannes que les siècles ont gardé les yeux dans les étoiles …
      Je vais de ce pas me plumer le sommeil en compagnie … d’un oreiller au teint frais 🙂
      Et te salue de mon perchoir astronomique sur un lit de foin et te garde une paille 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s