Destin qui s’agrippe à l’encre d’une main

Photographie Anna Bruce – My wish for you

Challenge Lune et des participants


13

… destin qui s’agrippe à l’encre d’une main et au visage de la beauté d’une Mer Marginale qui par son reflet de magnitude des appétits dévore l’instinct de naître sous la coupole d’un maître astronome qui boit ses traits et dessine sans vergogne par sa vision ses pudiques courbes…

© Max-Louis MARCETTEAU 2021

13 réflexions sur “Destin qui s’agrippe à l’encre d’une main

  1. Neuf minutes des petits astronomes qui s’aggripent au son ouille.
    Cette Mer Marginale a neuf minutes pour dessiner sa vision du destin. Le maître fut pudique et lui encre sa déprise dans un reflet ?
    Resteront une main, un visage, la beauté de ses courbes, et d’autres appétits qui ne demandent qu’à naître.
    Et puis l’instinct d’une magnitude bue.

    (Bon, je rame sec mais j’patauge dans mes eaux parallèles depuis que la belle grande rousse m’a extirpée un peu et aussi …
    parce que les neufs minutes sont passées 🙂)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s