Je viens vous jardiner ma douce amie

Photographie maurorobi66 – Venice Carnival

Blog Émilie : récolte 21.05


— Vous êtes bien tendre mon ami, ce matin.
— Je viens vous jardiner ma douce amie.
— À mon plaisir d’avoir accepté au bal votre émeraude ?
— À votre rayon de lumière qui jaillit de vos yeux entre vos feuillages en ce lever désirable.
— Je ne suis pas un arbre, grand vaurien.
— J’attends de vous un renouveau de notre amour cendré.
— Le Phénix n’est pas à l’ordre du jour et votre espérance me fait sourire.
— Je suis encore cette graine qui germe d’un amour vrai en votre territoire.
— J’ai bien peur que vous deviez vous contenter de vous-même…
— Eh bien, voilà un soufflet qui me contrarie jusqu’à mon chapeau.
— Votre chapeau est aussi de la partie à danser avec votre caractère ?
— Vous sous-entendez que j’ai pris un coup de soleil ?
— J’entends parfois que vous avait à la place de votre cerveau de la mousse.
— Il faudrait me ménager… à l’occasion.
— Allez courir la gueuse pour vous distraire alors que moi je ne suis qu’une insatisfaite et une drôle de mine

© Max-Louis MARCETTEAU 2021

21 réflexions sur “Je viens vous jardiner ma douce amie

  1. Il jardine le mufflier sauvage, s’étonne d’y voir pousser des dents…
    Vous avez une gueule de loup aujourd’hui belle amie ?
    Bah, ça fera un bon miel quand même… Un miel sauvage comme on n’en fait plus dans les vallées mais comme on en fait en haut des pics venteux secoués par la soufflante fraîche des courants ascendants icebergers.
    Et la lune soupire sous les rayons obliques de son étoile systémique.
    Tu en as fini avec la lune, Max-Louis ?
    Reçois mon assurance d’auto-happy-cultrice fan de carnaval et allaitée au sein de la galaxie.
    Accompagnée de son salidou du meilleur cru.

    Aimé par 2 personnes

    • Bon jour Jo,
      «Miel sauvage» par les butineuses expertes en belles fleurs sous l’œil de Lune en contremaître musicale à la baguette tendre d’un roseau conteur d’histoires courtes aux parfums salvateurs qui encouragent les bateleuses polleniseuses …
      Je fais des entrelunes pour me distraire de mon «objectif» Lune 🙂
      Max-Louis tout en sommeil et bonnet en demi-lune te fait des bises en miel 🙂

      Aimé par 2 personnes

  2. Pingback: Les Plumes Chez Emilie 21.05-Les textes | LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s