Se peint à grand seau de bleu à la cuisson ciel d’été


Lune_©Iotop_2019

Challenge Lune et des participants


28

… filigrane de belle tête se rit sous le manteau du Lac de la Perfection et se peint à grand seau de bleu à la cuisson ciel d’été de belle figure sous le regard cyclope d’un Soleil qui luit par défaut comme un ronronnement à sa beauté magnétique …

© Max-Louis MARCETTEAU 2021

22 réflexions sur “Se peint à grand seau de bleu à la cuisson ciel d’été

  1. Ciel (ou aïe), cette figure du grand bleu, cette beauté, lac de la perfection, ce sceau si magnétique … Elle s’y clopinait si bien. Sous ce coup d’dé, faut* ronronner se rit-elle, l’était ** mais l’est plus, cela suit son*** cours. Ouste belle L’ une et L’ était, même s’ils luisent encore sous la tête de c’soleil.
    Elle se ment, tôt ?
    Non, bien sûr que non, juste rêver son regard.
    Et puis le peindre encore.
    🙂 
    Bon, j’ai mis des étoiles pour burlesquer un peu ces instants assez graves, mine de rien.

     Clopiner: p. ext., au fig. Se dérouler de manière défectueuse (cf. boiter). La pièce marchait cependant assez mal, elle clopinait dès la seconde scène (Huysmans, Marthe,1876, p. 15).

    Aimé par 1 personne

    • Bon jour,
      « grand bleu » tout un symbole si ce n’est ce fameux film quand le plongeur atteint l’impossible profondeur comme s’il voulait atteindre … sa Lune … 🙂
      Ce « Clopiner » est un intéressant dans sa définition … merci pour ce mot 🙂
      Merci de vos mots et participation 🙂
      Bonne soirée.
      Max-Louis

      Aimé par 1 personne

      • Oui ! Vos mots d’aujourd’hui m’ont donné du fil à « filigraner » sec, pas facile de les inclure tous et de suivre cette règle que vous n’avez pas donnée. Du coup, mon p’tit commentaire est en deux parties, la première faisant référence effectivement au grand bleu et à un mec qu’était le sosie du héros. D’où ce coup de dé (du destin) que vous donnez avec cette évocation. La deuxième partie est plus un parallèle de la réalité (lunaire ou pas)actuelle. Sceau pour seau, dé faut pour défaut, suit son pour cuisson, s’y clopinait pour cyclope, l’était pour l’été, ment tôt pour manteau et bien sûr l’une pour lune, n’en jetez plus, la coupe est pleine, non?
        Merci d’avoir la patience de me lire 😊.
        Et bravo pour vos envolées lunaires !

        Aimé par 1 personne

    • Bon jour Danielle,
      En fait, la légende dit que c’est l’œil (le soleil) manquant du Cyclope qui ne l’était pas avant … cyclope … 🙂
      Merci de tes mots et passage 🙂
      Bonne soirée.
      Max-Louis

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s