Polar : « Dossiers froids »

Une fois n’est pas coutume, je fais un article sur un polar :

Titre : « Dossiers froids » – Patrick Fouillard


Voici la chose :

Un gendarme, d’une bourgade de Bretagne, fraîchement retraité, décide de reprendre des enquêtes cold case (affaire froide) avec l’autorisation de son supérieur hiérarchique avec pour mission de rendre compte tous les vendredis.

Il choisit les affaires non résolues des trois fillettes disparues de la petite ville au fil des années à des intervalles réguliers. Policiers et gendarmes après moult recherches n’ont aucun indice aussi curieux que cela puisse paraître même si tout le monde a été interrogé ou presque. Les dossiers ont été fermés et archivés.

Isidore Lune reprend du début et s’aperçoit après déductions (et pas d’impôts) et filtres (et pas à café) et questions (et pas torturées) que les petites disparues sont toujours dans le cœur des villageois et qu’ils en ont gros sur la patate.

Isidore nous fait découvrir des personnages truculents aux personnalités trempées dans du granit de Bretagne et dont le veiné des opinions ne se laissent pas lire aussi facilement qu’une carte IGN.

J’ai beaucoup aimé lire ce polar de caractère et d’originalité dont la « paisibilté » du personnage principale le retraité Isidore Lune, après trente-cinq ans de métier, n’est qu’apparente. Il porte seul comme un capitaine au long cours ses trois dossiers qui sont des vies humaines dont la charge émotionnelle est intacte.

Si sa principale mission qu’il s’est imposée est d’élucider ces disparitions, il nous fait découvrir au fil de son enquête, qui se déroule presque séquentiellement, ce qu’il est en tant qu’homme sensible et qui ose. Car oser, c’est s’opposer et s’opposer s’est accepté le meilleur comme le pire.

À lire absolument… (à commander sur le web et/ou librairie)

Titre : « Dossiers froids » – Patrick Fouillard(Prix du polar Ouest-France – Lauréat 2020)

L’auteur a un blog ICI

© Max-Louis MARCETTEAU 2021

9 réflexions sur “Polar : « Dossiers froids »

  1. J’aime beaucoup aussi cette invitation à la lecture.
    Dis-moi ce que tu lis, je te dirais qui tu es’. Non, je plaisante. Je lis quelques polars aussi en ce moment, des livres qu’on me prête, certains chouettes, d’autres moins. Il y a quelques temps, j’avais fait un ‘tour du monde des polars’, en lisant des ouvrages de plein de pays différents, voire de périodes différentes (la Chine du premier millénaire, et la Chine de Mao Tse Tong). J’ai trouvé vraiment intéressant de voyager de cette façon, de constater combien les préoccupations et les méthodes diffèrent d’une culture à l’autre, et bien sur d’un auteur à l’autre. Merci pour ce partage !
    Bonne soirée, Max-Louis

    Florence

    Aimé par 1 personne

    • Oui, tout à fait, les auteurs des pays nous apprennent « les ficelles », les méthodes, les processus, et puis le style de narration, les développements, etc … il y a déjà un certain temps j’ai lu des enquêtes du juge Ti et c’est vraiment très intéressant…
      Bonne soirée à toi, Florence 🙂
      Max-Louis

      Aimé par 1 personne

      • C’est ce livre-là que j’ai lu, Les enquêtes du Juge Ti. Je suis partie au Botswana aussi, avec MAa Ramotswe (et là, on enquête sur des fraudes aux allocations) et puis en Australie (on se retrouve dans des problèmes liés à la culture aborigène et à ses secrets).. Et puis …. et puis… Tout un monde en quelques centaines de pages…
        Douce nuit

        Florence

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s