Aériens les premiers mots d’une gueule de Lune

Oeuvre de Hemanth Paramanantham

Challenge Lune et des participants


48

… aériens les premiers mots d’une gueule de Lune fleur du Golfe des Aspérités cendrée en pétales et blanche de tige souple aux vents cométaires vagabonds sans accessoires du petit chimiste s’impriment sur l’esprit naissant de l’humain …

© Max-Louis MARCETTEAU 2021

18 réflexions sur “Aériens les premiers mots d’une gueule de Lune

  1. Vite, ne vagabonde pas, petite Terre-fleur, chimiste de ses premières heures. C’est bien un bel humain, même s’il a gueule de L’un et des aspérités qui s’impriment en cendré sur ton esprit si blanc. Attrape tes accessoires -cométaires s’il en est- et puis tes mots si souples et file comme le vent.
    Tige ? Naissant ? Ils restent ici. Ils t’attendent.

    Aimé par 2 personnes

    • Bon jour Lys,
      Il ne faut pas non plus qu’elle tarde cette « petite Terre-fleur » avant d’être transférée… dans un possible vase ou à la boutonnière …
      Merci de vos mots et participation 🙂
      Bonne journée
      Max-Louis

      Aimé par 1 personne

  2. Rien ne glisse, rien n’est lisse, tout se mérite au Golfe des Aspérités. L’accès n’est pas facile, mais l’expérience vaut le détour. Les comètes le font d’ailleurs, ce détour, régulièrement, bravant parfois le vent, se jouant accessoirement de la chimie, audacieuses comètes, de Halley, de Alors, et d’Ici Encore…

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s