Abandonnant mon bio-xy-lol au placard des orphelins

Blog oulimots contrainte écriture


Il m’avait dit :

— « Allez tout droit en suivant les virages ! »

Et il avait rajouté :

— « Le temps s’augmente lui-même »

Il disait, que tout cela, n’était pas de lui, mais d’un livre au titre étrange : « La PENSÉE de l’OrdRe ». Il résumait ce livre comme étant l’indécence suprême de l’élévation de l’homme sur l’humain et une contestation franche sur le progrès élément de confort à tous les niveaux des sociétés qui pouvait se le permettre.

Je ne comprenais pas très bien la tournure de ce résumé, moi qui fractionnais ma vie par étages, mes pensées par escaliers, et encadrais ma raquette de réparties sur le fronton de mon audace.

Il s’était présenté fort et les gants de velours pour me convaincre que sa poignée de main était sincère les yeux dans les yeux je buvais avec lui du jus de pomme abandonnant mon bio-xylol au placard des orphelins.

J’ai lu pour lui le fameux best-seller : « Le Bonheur frappe l’Éphémère » en trois tomes développant ainsi mon appétit pour le petit rien qui s’installe dans le modeste ascenseur social mais pétillant de ma vie.

J’avais changé le programme de mon éducateur interne et la pile de ma structure de données de cinquième niveau pour réussir une part de mon existence qui me paraissait un peu trop rose selon les critères de la nouvelle gouvernance autocratique du moment…

Et puis cette juridiction avait estimé qu’IL était persona non grata, LUI qui était le dernier de son rang d’un monde encore biologiquement viable…

Aujourd’hui, il est devant moi, transparent… dans un tube.

© Max-Louis MARCETTEAU 2021

20 réflexions sur “Abandonnant mon bio-xy-lol au placard des orphelins

  1. Quel titre ! Fallait le trouver, mais bizarrement, venant de toi, rien d’étonnant 🙂 ! Un texte grinçant, ne manquant pas d’ironie (pourtant, ce n’est pas l’agenda si 😉 ?) . Merci pour la lecture et la découverte du site Oulimots où j’essaierai de venir m’amuser de temps en temps ! Belle journée à toi, Sabrina.

    Aimé par 1 personne

    • Bon jour Sabrina,
      J’aime l’ironie car elle navigue dans nos vies à tout instant, elle est ce pilier qui fait plier le meilleur comme le pire à l’exemple du fameux pilote Schumacher gravement accidenté par une descente en ski et non lors d’un grand prix de Formule 1 …
      Oulimots permet à l’imaginaire de se relever les manches, diantre 🙂
      Bonne soirée à toi 🙂
      Max-Louis

      Aimé par 1 personne

    • Bon jour Danielle,
      Le changement d’un monde à un autre ne se fait sans fracas, le chamboulement et la transition main dans la main … les temps obscurs seront-ils notre avenir ?
      Merci de tes mots et passage et compliment 🙂
      Bonne journée à toi.
      Max-Louis

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s