Le blanc de l’œil de l’horizon

Balade_imaginaire_du_jour_Iotop_2021

Agenda Ironique d’Octobre 2021 (et une presque suite ICI)


Si « la porte était lourde »*, la clé pour l’ouvrir l’était d’autant et il fallait autre chose qu’une paire de pinces d’écrevisse, même bien costaude, pour la porter à la serrure, mais on entendait… :

— … alors, tu réponds ?
— …
— Qu’est-il arrivé à ce premier jour ?
— Il n’y a jamais eu de premier jour !
— A d’autres !
— Le premier jour est un leurre, une escroquerie, une couillonnade…
— Une manipulation ?
— Une équation verbale… tout simplement…
— Je ne comprends pas !
— Le premier jour rassure. Il est la première marche de toutes choses, comme le premier mot, la première lettre…
— Comme la première fois ?
— Non, c’est différent. La nuance est là !
— Je ne comprends pas !
— La première fois est une action qui a déjà une histoire, alors que le premier mot, la première lettre… c’est comme un instinct de survie, un surgissement …
— Une fulgurance, quoi ?
— Oui, c’est ça.
— Vous êtes en train de m’embobiner, c’est ça ?
— Vous êtes possiblement sourd à mes arguments.
— Ma patience s’épuise comme un geyser après un forage raté.
— Le premier jour tient son secret à sa non-existence… c’est cela vérité !
— C’est impossible !
— Et pourtant, le premier jour peut-être n’importe lequel des jours passés, présents ou à venir.
— Très fort !
— Mais non !
— Toutes les pistes mènent à vous. Arrêtez de tourner autour de la réponse qui vous demande de la divulguer séance tenante !
— Je vous l’ai déjà dite, la réponse…
— Elle est fausse…
— Pourquoi nier l’évidence ? Vous attendez tout simplement votre réponse à vous… et non la mienne…
— Vous divaguez…
— Et si je vous dis : le premier jour est un fin trait noir sur le blanc de l’œil de l’horizon, rien de plus.
— Toute vie est sans titre. Pourquoi avez vous celui de philosophe ?

© Max-Louis MARCETTEAU 2021

*Norge, poète.

36 réflexions sur “Le blanc de l’œil de l’horizon

  1. Pingback: Le blanc de l’œil de l’horizon – DIGITAL CITIZEŊS

    • Bon jour Jean-Louis,
      Oui, tout à fait et comme chaque jour est un nouveau jour pour chacune chacun tel un premier jour les lumières fractales naissent d’autant …
      Merci de tes mots passage et compliment 🙂
      Bonne soirée à toi 🙂
      Max-Louis

      Aimé par 2 personnes

  2. Joli dialogue qui, s’il commence un premier jour (ce qui reste à prouver), n’est pas prêt de s’arrêter ; « le premier jour est un fin trait noir sur le blanc de l’œil de l’horizon, rien de plus. » mais si l’horizon a un oeil, précède-t-il le trait noir du premier jour ? qui perd alors son titre de premier jour, puisqu’il succède à celui de l’horizon préexistant ?

    Aimé par 2 personnes

    • Bon jour Carnetsparesseux,
      Oui, absolument, mais par « convention » l’œil de l’horizon était présent avant. Pourquoi ? Simplement, parce que le premier jour ne pouvait pas naître et le trait noir du premier jour est comme un bug dans un système … 🙂
      Merci de tes mots, compliment et passage 🙂
      Bonne soirée.
      Max-Louis

      Aimé par 1 personne

    • Bon jour John,
      Alors, oui et non, une première fois peut se déclarer … la nuit… 🙂 (je sais, ce n’est pas du jeu) 🙂
      Merci de ton passage, compliment et mots 🙂
      Bonne soirée.
      Max-Louis

      J'aime

  3. la couillonnade sent le midi à plein nez ! 😀 il y a des langues que je comprends plus que d’autres ! un bel AI d’Octobre Max-Louis. Je me demande si le mois prochain nous aurons à plancher ironiquement sur le dernier moment du dernier jour 😀

    Aimé par 2 personnes

  4. Mais que s’est-t’il passé le jour d’après le premier jour ? Est-ce que la conscience du jour d’après le premier jour existe ? Est-ce que, jour après jour, les autres jours existent en relation avec le premier jour, étant entendu que nous ne sommes pas surs qu’ils sachent qu’il y a eu quelque chose avant chacun d’eux ? Qu’est-ce qu’un jour, en fait… ?

    Bonne nuit, Max-Louis 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Bon jour Florence,
      Bonnes questions 🙂
      C’est pour cela que je me suis penché sur cette question du premier jour qui pour moi une énigme dont j’essaye de résoudre à ma modeste vue sur le sujet… 🙂
      Merci de tes mots et passage 🙂
      Bonne journée à toi.
      Max-Louis

      J'aime

  5. Je connaissais le premier pas mais je reste perplexe devant la non-existence de ce premier jour …
    Si j’allais frapper à la porte du dernier homme sur terre, peut-être m’éclairerait-il? Peut-être aurait-il un trait d’esprit qui ne serait pas noir mais au contraire lumineux?
    Ne m’attendez pas, j’y cours 😉

    Aimé par 1 personne

    • Bon jour,
      Je comprends la perplexité ambiante devant ce scoop inattendu de la non-existence du premier jour… 🙂 Je trouve intéressant d’ouvrir d’autres directions sur des certitudes établies … même si des impasses sont possibles 🙂 ou tout simplement d’aller à contre-courant…
      Merci de tes mots et passage et dis-moi pour cette rencontre avec le dernier homme 🙂
      Bonne soirée
      Max-Louis

      J'aime

  6. Pingback: Lisez premier jour, votez ‘crevisse (agenda ironique d’octobre) – Carnets Paresseux

  7. Super texte…

    J’aime bien, tes dialogues humoristico-poético-philosophico-abscons…
    (mais pas cons) 😉

    Alors, voyons…

    Sachant qu’un jour comporte 24 heures et qu’il se définit par un tour complet de la Terre sur elle-même…se poser la question de l’existence du premier jour revient à se poser la question suivante : « Quand est-ce que la terre a commencé à virevolter ? ».

    Arrive alors la question cruciale : Y a-t-il eu un « avant »…un « avant » où « elle ne tournait pas rond » ? Où, figée dans l’espace interstellaire, elle se demandait quel « pas de danse » entamer ?

    Ou alors, si l’on veut être vraiment lucide : peut-on s’avouer une fois pour toutes qu’elle n’a JAMAIS tourné rond ?
    Dans ce cas, tous les espoirs sont permis : le premier jour serait…à venir… ;-)))

    Aimé par 1 personne

    • Bon jour,
      Tout d’abord merci du compliment 🙂
      C’est une bonne question. Alors, il y a l’idée que la Terre tourne actuellement par un effet d’inertie depuis belle lurette (expression à confirmer) et pars défaut elle n’a jamais tourné rond cette « patate »… 🙂
      Il n’y a qu’un pas de l’unité astronomique pour convenir que le premier jour est … à venir 🙂 et de fait, je suis en accord avec vos propos…
      Pour ma part, le premier jour n’a jamais existé et n’aura pas la possibilité d’exister… il y a ainsi une résonance d’éternité qui semble à l’humain une incohérence car l’éternité est une grandeur d’unité qui n’a pas de grandeur sujette à être entendue par la raison … 🙂
      Merci de tes mots et passage et de ce moment d’échanges 🙂
      Bonne soirée 🙂
      Max-Louis

      J'aime

  8. Pingback: La reproduction est un acte de sauvetage | Le dessous des mots

  9. Si le premier jour n’existe pas, on se demande bien pourquoi on en parle 🙂
    Un dialogue pertinent comme tu sais les écrire et comme j’aime en lire ! 🙂
    Et puis bravo pour » la balade imaginaire du jour » qui illustre bien le sujet (toujours au top pour trouver des titres Max-Louis, j’adore !)
    Bonne fin de soirée à toi

    Aimé par 1 personne

    • Bon jour Laurence,
      Effectivement pourquoi parler du premier jour s’il n’existe pas 🙂 Je n’ai pas d’exemple ce matin, en tête, mais il y a sûrement des choses qui n’existent pas et dont l’on cause … ou que l’on peint 🙂
      Merci des tes mots, passage et compliment 🙂
      Bonne journée à toi.
      Max-Louis

      J'aime

  10. Pingback: L’écrevisse d’octobre a voté (agenda ironique d’octobre) – Carnets Paresseux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s