Et ta sœur ? Ou huis clos, … muet ! (3) fin

Chapitre 3

Ici radioooo C F M B locale, en directttt sans le café et sans le cacemphate. Il est quatorze-heures septante-deux. La pluie est aussi présente que la douche de bon matin sur la grenouilllllle de service.

Depuis peu sur le lieu du drame, je viens d’apprendre que le dizygote Paul-le-Hutin, matheux de profession, et sa sœur la Paulette-La-Tricoteuse, escargotière, se sont retournés plusieurs fois en des tonneaux sur cette route de campagne droite comme l’index du Dharmakaya. Ils ont capoté grave sur ce bitume dévergondé de nids-de-poule. Et pourtant, Dieu s’ils connaissent cette route. Enfin, … ils connaissaient, car j’ai comme un présage assez négatif.

Enfin, bref, les secours n’ont pas tardé, actifs dès la première seconde, l’un criant comme dans un chadburn et l’autre dépouillant de la carcasse fracassée de la voiture les deux occupants brisés comme cristal sur carrelage. Il paraît fort probable que l’angklung soit de sortie. En effet, les urgentistes dégaines les ustensiles aussi variés que divers, proposent même des options quand les victimes sont un brin conscientes, mais comme chacun le sait, la technique ne fait pas tout.

Je vois déjà du village voisin les premiers porteurs de l’herigaut qui sonnent un enterrement prochain et … et … ils sont en zémidjans ! Incroyable ! Je n’en crois pas mes yeux ! Cela n’est pas piqué de maringouin à défaut de cousin, je vous le dis. Je ne vais pas tarder à me tremper la tête dans un bocal de halobios, histoire de reprendre tous mes esprits et par la même occasion j’irai faire une prière devant l’arbre de la hamadryade pour nos chers défunts.

J’aperçois les visages des soignants. Tandis que les uns pleurent, les autres recouvrent les corps de l’antifouling très résistante et comme vous le savez, elle a la particularité de tenir les chairs dans un état de conservation excellente.

Les agents font les constats d’usage, le corbillard arrive sirène en ré-mineur et la dépanneuse embarque les restes du véhicule.

Voilà, le drame est consommé. Drames quotidiens sur votre radio locale C F M B en directttt. Je vais enfiler ma parka lanugineuse et vous dis à … bientôooooot.

 

©Max-Louis MARCETTEAU 2015