Cigarette

Uma Thurman- Pulp Fiction- 1994

Uma Thurman- Pulp Fiction- 1994

Coupe le souffle, rétrécie les artères, le tabac

Impose sa présence à l’humain défaillant au cri

Glauque s’écroule tel un pantin devant un gag,

Aspire son dernier bol d’air vicié, meurt en paria.

Rien ne sert de fumer sa vie, faut-il savoir griller

Entre deux taffes la vraie tige de son existence,

Tenir ses désirs, ses réalités sans aucun regret,

Tailler en marbrier ses heures bonheur à son profit,

Et terminer le parcours le cœur fatigué mais brave !

 

©Max-Louis MARCETTEAU