Une belle lumière codée soleil du matin

Agenda Ironique Janvier 2021


Il est 17/h/07. Je consulte ma liste de mes courses :

1) Un Pain à l’Épicae à point
2) Un trois-tiers de Débleurre à la Plolette
3) Une carlte billate
4) Un gloutbile bien vert
5) Trois juhloites pour le potage
6) Une voufloute
7) Un quart dupdelpite

Je vais essayer de retenir cette liste dans mes quelques neurones encore valides. Pas simple. Je suis surveillé. On est surveillé … tous épiés, espionnés, pistés, inspectés, guettés… les qualificatifs ne manquent pas. La liberté est surveillée dans toutes les villes et on nous fait croire que c’est pour notre sécurité. La sécurité de qui ? De Perlimpinpin ou des Sept Nains ?

Si j’arrive à apprendre cette liste, j’ai de quoi participer à la compétition clandestine des Alaxes qui a lieu dans un tiers de la semaine trois quarts et possiblement remporter une délivrance vers le monde des Limeurs. Bien sûr, tout cela est contraire à la Loi du Grand Tout qui nous guide dans nos décisions même les plus minimes et intimes …

Pour retenir cette liste, je vais me déconnecter du Système Primaire par le procédé Miroir, mis au point par la célèbre hackeuse Duananïs surnommée la Baigneuse. Ce procédé permet de délocaliser les nanocorrecteurs intégrés sur des points centraux du tronc cérébral et de les dupliquer pour les enfermer dans la partie profonde du cervelet. Il y a un risque : se griller totalement le cerveau par échauffement ionique dû à ces fameux nanos. Donc, il y a un temps limite avant de finir en légume (et pas dans l’assiette).

Le jour du dilun, je me suis déconnecté trois fois deux tiers de moitié pleine pour m’instruire de ma liste. Le dimar, un peu plus sans plus. Le dicreme j’ai fait une pause. Le dijeu j’ai augmenté ma déconnexion d’un plein demi-tiers cinq quarts de moitié et le divendre j’ai osé une part entière en deux fois trois quarts. De fait le disame repos et le dimanche je pouvais réciter sans une seule erreur la liste. Je suis heureux comme un poisson dans l’eau.

Cette première étape acquise, même difficile, il faut un passeur pour entrer en ville, incognito. Il est bien entendu qu’aucun déplacement physique n’est possible à ce stade. Tout cela se passe bien sûr dans le virtuel lié à d’autres connexions diplupolaires. Je le souligne au cas où il y aurait des candidats potentiels qui me lisent.

Aussi, je vais me faire aider par Onésime, le Passeur, l’idéal et l’incontournable, pour arriver à destination. Son prix : un déjacutoire fabriqué avec une amphibole commune. Celui-ci récupéré sur une vente en digit sur une ancienne station orbitale désaffectée et cédée à un consortium.

A la première du quart du dixième, Onésime m’embarque virtuellement dans son véhicule deux places demi-lunes au pied d’un réverbère irradiant une belle lumière codée soleil du matin ce qui me fait sourire, car je sais qu’à cet instant précis, je suis un clandestin … gagnant …

© Max-Louis MARCETTEAU 2021

Paul le Bienheureux … Chapitre II

Film Hibernatus - Claude Gensac

Film Hibernatus – Claude Gensac

Agenda Ironique mars 2018  pour ce mois hébergé par Jobougon.


Jour + 15

Je m’amuse comme un jeune gamin depuis dix jours. Franchement je ne pensais pas être heureux dans mes quinze mètres carrés de cet établissement public. Un confort spartiate certes mais après je n’aurai pas mieux qu’un six planches et même avec de la soie les asticots seront plus à même d’apprécier…

Bref, je suis en pleine lune de miel avec Josette la fausse blonde de soixante-dix-sept ans. Nous sommes soutenus par le corps médical et nous pouvons à loisir nous rendre visite pour la bagatelle avec la seule obligation de placer sur la porte un écriteau “dot not distrub”… impossible d’avoir une transcription en français. Je vais écrire à la direction…

Je suis devenu animateur avec mon nouvel ami au surnom de « Pip » d’une culture qui m’épate et pas qu’aux mollets. Nous avons une quinzaine de participants chaque jour de quinze heures à seize heures juste après la sieste (voire crapuleuse).

Les aides-soignantes et AMP sont nombreuses (un seul aide-soignant, donc en cette nouvelle société, le plus grand nombre l’emporte, c’est la loi de l’équilibre), les infirmières disponibles, et les paramédicaux aussi… Et puis il y a une salle de sport pour nous entretenir un minium avec un coach. Une mini-piscine avec balnéo, petit train pour faire le tour du parc… et toutes les autres prestations pour le même prix, et surtout cerise sur le gâteau, quel que soit le GIR.

Bref, cette maison de retraite c’est le club Med… et on le mérite bien. Je suis heureux…

Jour +30

Il est huit heures. Je viens de trouver dans le tiroir de la table de chevet, ce journal. Je rajoute ces quelques mots. M. Paul a fait une fausse route avec une biscotte ce matin… il est décédé.

© Max-Louis MARCETTEAU 2018

Si j’étais toi …

Blog de victorhugotte – Agenda Ironique 2018 – Janvier.


Si j’étais toi,
Gare à la soie,
A la gare de Foix,
Garde ta joie.

Si j’étais toi,
Gare à une loi,
Pose des jours,
Pour le retour.

Si j’étais toi,
Gare au froid,
D’un été gai,
Pour souhait.

Si j’étais toi,
Le satin rose,
Sera ta pause,
Beau minois.

Si j’étais toi,
Prends la vie,
Tout à toi,
Rouge tapis.

Si j’étais toi,
La clé d’hier,
Pose un choix,
Ainsi te libère.

Si j’étais toi,
Imposes toi,
Roule les R,
Pas en l’air.

Si j’étais toi,
Éclaires toi,
Maintenant,
Il est temps.

Si j’étais toi,
Bois la lie,
Ainsi guérit,
Sage profit.

Si j’étais toi,
Ouvres toi,
Mon chéri,
A mon envie.

[Si j’étais toi,
Fermes toi,
Monde gît,
Et toi suis.]

© Max-Louis MARCETTEAU 2018

Comme …

Oeuvre de Hans Hofmann intulé The Wind _ 1942

Oeuvre de Hans Hofmann intulé The Wind _ 1942

Comme une nuit sans toi,

Les étoiles de mon cœur,

Trépassent en surtension !

Comme une gloire de roi,

Ma bannière de sauveur,

Brûle dans mon bastion !

Comme une bougie de loi,

La surenchère de bonheur,

Brûle la réalité en fondation !

Comme les mots de choix,

Leurs poids, hautes valeurs,

Trépassent leurs définitions !

©Max-Louis MARCETTEAU