Il est midi soleil dans une brume d’attente

Blog popinsetcris contrainte écriture (mots définitions) – (redémarre officiellement au 1 septembre 2018 la contrainte d’écriture)


Il est midi soleil dans une brume d’attente. J’attends. J’attends depuis trop longtemps. Il est mardi. Tu devais venir, mais pose lapin est de retour et ton collet me sert le coeur d’un cran. Le dernier ? Je vais m’installer à la table de mon restaurant favori, celui du jeun de l’amour. Je t’aime. Oui, c’est vrai. J’avoue ma faiblesse de toi ma blonde tigresse au regard de chienne enragée …

Je remonte vers la rue des dialogues égarée, des souffles pleureurs, sonne à la porte de ma vie paumée et monte l’escalier de mes mots et puis je verse mes larmes de phrases et m’allonge sur l’étage de mes pages pleines de toi qui ne lira jamais ces lignes …

Et puis, je reprends ma réalité, ma route habituel, mon repas pizza devant une charmante brune que je bois jusqu’à la transparence de son vêtement de houblon. Ma vie est une charmante avenue aux tableaux de femmes homologuées à mes critères genre casting et je m’en sers au petit déjeuner en croque loup, je n’ai pas le temps de les courtiser, la séduction d’une renaissance florentine n’est pas dans mes gènes, normal je suis brute de décoffrage, et pourtant d’un beau marbre travaillé à la Maillol … je suis.

Je suis … comme un chien galeux qui crève de ne pas te prendre dans mes bras ma chienne blonde, mes mots sont le reflet de ma propre exécution…

© Max-Louis MARCETTEAU 2018

Polissons le romantisme au XXIème siècle à la langue du dandy.

Photographie - Pierre Desproges

Photographie – Pierre Desproges

Publions notre minute de Mr Cyclopède le 18 avril 2018 par La jument verte


Il y va du romantisme comme de la culotte de cheval de la concierge. Il est présent dans les milieux timides et dans les écuries des ladys à se faire retrousser pour quelques louis.

Et ce fameux Louis à l’aura particulière aura la bonne mine de draguer … courtiser la Laure de l’office, Lady en ce lieu où tout est dit de la rumeur aux faits certains. N’est pas maître de tout et maîtresse de l’envie prend les commandes si ce n’est le Dandy Louis à pâtir de la chose déjà entendue à l’acte en un seul …

— “Comment ? Regardez, c’est simple.”

Déguisé en livreur de pizza, il sonna à double dring quand apparue la Laure en tenue string en frac masculin tout aguichante et pourtant toute retenue d’un mot de trop, elle s’annonça être la maîtresse de maison qui avait commandé la pâte cuite et ses contenus.
— Je suis la bonne pâte qui vous livre et …
— N’en dites pas plus mon bon de votre bonne langue, vous êtes prévu pour l’entrée …
— Alors, ça alors … dit le livreur de pizza, les yeux rivés sur la poitrine d’une belle assise de la Lady.

Ainsi le Louis est passé du chasseur retrousseur à retrousser. Alors la Laure de son romantisme du XXIème arrondissement imposa sa discipline et polit le polisson par sa politesse de bien belle manière ce Louis d’alors.

— “Étonnant ! Non ?” dit le livreur de pizza les fesses à l’air de rien bien chaudement fessées.

© Max-Louis MARCETTEAU 2018