La Terre est un WC qui déborde sur ce monde mou

Dessin de Bubo - Inktober 2018 - #1

Dessin de Bubo – Inktober 2018 – #1  (je vous invite à découvrir cet artiste de BD)

Blog de girlkissedbyfire Défi 52 semaines N°40 le mot : mou


La Terre est un WC qui déborde sur ce monde mou
Aux regards translucides des cris de lèvres cousues
Les écrits pénètrent dans le pixel et l’Océan se joue
Sur sols de dictatures alimentaires blisters de visu

Identifiables à l’industriel irresponsable en personne
Tous les responsables par blocus de la bêtise sonne
Tocsins sur les réseaux défiants la réalité sur l’avenir
Les gouvernants s’opposent, s’arrosent à tout blanchir

Les nouveaux gladiateurs que nous sommes oyez
Vos cœurs de raison à l’intelligence du cœur prenez
Quelques mots d’action sur les lignes de forces
De l’union de tous formons une nouvelle … écorce …

© Max-Louis MARCETTEAU 2018

Dans son sommeil comateux

Image_bugs_bunny_car

Image_bugs_bunny_car

Blog popinsetcris contrainte écriture (mots définitions)


— Alors ?
— Il parle à haute voix dans son sommeil comateux … écoute …

… nous sommes tous algériens, marocains, dominicains, portoricains … souverains, humains mais pas lapins … humain parmi ce monde de galériens. Bravo, diront les puristes. Honte, diront les autres. Halte, me dis-je, là, à cœur de la ligne, la pensée en alerte et le culbuteur de la question tout en haut du prochain passage de la réponse. Je grenelais le cuir de mon esprit dont la fusion était proche de l’effusion de neurones en manque d’oxygène, à la hauteur de la jouissance qui s’agite pour l’envol prochain … goutte-à-goutte …

Qu’importe les différentes lanigères (à ne pas confondre avec lingère) nous sommes au chaud pour les décennies à venir. Cela « tombe » bien, changement climatique « oblige », les tendances ne réalignes pas les humains entre eux, bien au contraire … et ne parlons pas des droits régaliens

Qu’importe l’impotent … l’important veux-je dire … il faut à chaque jour défendre l’humain et son principal handicap : son manque d’union. Car « l’union fait la force », et la désunion provoque la soumission. Ainsi, en connaissance de cause, je glénerais encore un peu, avant de me provoquer à rassembler mes semblables autant de fois que nécessaire pour que les lignes ralignées fassent un seul bloc pour percuter le pouvoir en place …

Et c’est moi qui a été percuté, un peu trop vite… au moment où J’engrelais mon ouvrage, assis sur le banc du village, parmi les boulistes, par un bus de touristes … je me souviens, seulement, que le conducteur était un … lapin…

© Max-Louis MARCETTEAU 2018

Se mêlent, se fondent et se confondent

Oeuvre de Lena Sotskova

Oeuvre de Lena Sotskova

La femme tient en son fruit, l’homme !

L’homme tient en son arbre, la femme !

 

L’homme tient en son fruit, la femme !

La femme tient en son arbre, l’homme !

Intimement liés en une seule flamme,

Ils croquent à dents la sève pomme !

 

La femme tient en son arbre, l’homme !

L’homme tient en son fruit, la femme !

Ainsi est née de cette union la somme

Des âmes ainsi égarées par le drame !

 

La femme tient en son fruit, l’homme !

L’homme tient en son arbre, la femme !

Couple parfait devant l’autel consomme

Pour avenir paradis et enfers, réclame !

 

L’homme tient en son arbre, la femme !

La femme tient en son fruit, l’homme !

De cette fusion parfaite est née l’Ame !

Et l’Amour scelle à jamais cette somme !

 

©Max-Louis MARCETTEAU