Après l’amour

Modele Abril Raluy de Jong

Modele Abril Raluy de Jong

Après l’amour, il n’y a plus rien. Une princesse qui s’évapore. Une envie assouvie. Un moment volé à l’éternité. Rien de bien folichon. C’est le vide ou la marche vers le rien. Une sensation d’avoir eu ou d’avoir été eu.

©Max-Louis MARCETTEAU

Publicités

Trancher

Hitchcock Alfred

Hitchcock Alfred

– Franchement, vous croyez cela bien utile ?
– Tout à fait ! Donc, vous clignez les yeux, deux fois.
– Vous en avez de bonne vous.
– Allons, il vous suffit de peu.
– Vous pensez que j’ai la tête à ça ?
– Il faut vous concentrer que diable !
– Facile à dire. Je ne vous promets rien …
– Allons messieurs, il n’est que trop temps.
– Deux fois les yeux, deux fois …

Et la tête fut tranchée … en un clin d’œil !

©Max-Louis MARCETTEAU

11ème mois avec Toi

 

NOUS, ciel azur puni de nos incertitudes,
Obsédé d’une éternité des Bermudes,
Vois quels orages sourds d’inquiétude
Et de désert du manque en solitude
Marécage du temps de l’Amour dénude
Brise l’âme aux pinces d’une froide lassitude
Répand le mot mourir tout propre et prude
Entre NOUS s’étend notre Croix du Sud.

©Max-Louis MARCETTEAU 2017

10ème mois avec Toi

Ouvres tes mains, ton âme est là, perversion de Vie,
Combles mes nuits en plein jour, à mes heures roussies,
Tout étourdie de ce manque officiel qui suce mon hystérie,
Outrage du temps mon maquillage verbal est supercherie
Bouge toi Mon A, avant que le mot fin se fasse hara-kiri,
Rougisse notre Livre, dépose sa gerbe de fleurs d’ironie,
Entend ces mots qui glapissent sur le verni de l’agonie.

©Max-Louis MARCETTEAU 2017

9ème mois avec Toi

Septième Ciel est le premier sommet de l’Amour,
Et le franchir dans un état sincère sans détour,
Promet d’ouvrir d’autres chemins avec bravoure
Tête haute, cœur vrai, âme déshabillée du discours
Et découvrir des cimes que le mortel de sa petite cour
Modeste doit apprécier en chaque parcelle du jour
Bénie de vivre ces moments toujours trop courts
Renouvelés jusqu’au questionnement du doute vautour
Et revenir les pieds sur terre défait ou fortifié de cet Amour !

©Max-Louis MARCETTEAU 2017

8ème mois avec Toi

Wild West by Igor Sapozhnikov

Wild West by Igor Sapozhnikov

Aucune vie ne viendra nous faire revivre ce qu’hier
Otage des souvenirs Nous donna à ciel ouvert
Une part précieuse, infime mais intense lumière,
Tenue un instant de ce A de l’Amour tout solaire !

7ème mois avec Toi

Oeuvre de Frederic Soulacroix

Oeuvre de Frederic Soulacroix

J‘arpente tes lignes d’horizons sous ton regard félin,
Unis, Nous le somme du levain de l’Amour ma catin
Intransigeante et florentine je suis ton beau païen
Labourant tes courbes tu orgasmes perds tes moyens
Libères tes tensions et en relâchement soudain
Et soubresauts incontrôlés ton corps devient pantin
Ton inconscient s’échappe tumultueux, aérien !

©Max-Louis MARCETTEAU 2017